Monde

Croissance bas carbone : le défi relevé

04/2016 • Mis à jour 26/04/2016

En 2015, nous avons réussi à réduire de 56 % les émissions de CO2 en valeur absolue par rapport à 2005, alors que notre production a augmenté de 26 % sur la même période.

Dès 2014, avec un an d’avance, nous avions atteint notre premier objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre liées à nos usines et centrales de distribution (-50 % en valeur absolue, scopes 1 et 2 selon la méthodologie GHG Protocol). Nous visons désormais un objectif de - 60 % d’ici à 2020 (par rapport à 2005).

Cette performance climat de L’Oréal a été saluée pour la troisième année consécutive par le CDP (ex-Carbon Disclosure Project). En 2015, cette ONG internationale indépendante a attribué un « A », soit le plus haut niveau de performance du CDLI (Climate Disclosure Leadership Index) à la gestion de notre empreinte carbone et notre stratégie face au changement climatique, ainsi qu’un score de 99/100 pour la transparence de notre politique.


S’engager avec ambition pour le climat peut aller de pair avec le succès économique

Nos trois leviers d’action
 

Nous réduisions la consommation d’énergie de nos usines et de nos centrales de distribution. La conception et l’isolation des bâtiments, l’optimisation des process industriels ou encore le recours à des technologies moins énergivores ont permis de réduire la consommation de nos sites industriels de 33 % (en kWh par produit fini) entre 2005 et 2015. L’Oréal poursuit également depuis 2014 la certification ISO 50 001 de toutes ses usines. La première usine certifiée fut celle de Caudry, en France, en 2014. Et en 2015, quatre de plus ont été certifiées : Vichy et Lassigny (France), Karlsruhe (Allemagne) et Pune (Inde).                                      

Nous développons le recours aux énergies renouvelables, grâce à la mise en œuvre de grands projets utilisant des technologies diverses, adaptées à la localisation de nos sites (biométhanisation, biomasse, hydraulique et panneaux solaires), et grâce à l’achat d’électricité verte. En 2015, l’approvisionnement renouvelable atteignait 42 % de la consommation de nos usines et centrales. Et nous comptons désormais neuf sites ayant atteint la neutralité carbone fin 2015.                                                         

Nous réduisons les émissions liées au transport de nos produits, des usines jusqu’aux clients distributeurs. Notre objectif : atteindre en 2020 - 20 % par unité de vente et par kilomètre, par rapport à 2011. Ainsi, la DPGP (Division Produits Grand Public) Europe est passée de 3 à 16 % de transport multimodal entre 2009 et 2015, remplaçant partiellement le transport routier par le train. Autre démarche : assurer un taux de remplissage très élevé de nos véhicules de livraison. L’an dernier, ce taux dépassait 95 % pour cette même division.

En savoir plus

Retour au pilier « Produire »
2015 -45 %
 
2014 -36 %
 

Réduction de la consommation d’eau (en litre/produit fini) dans nos usines et centrales de distribution depuis 2005. Notre objectif : -60 % en 2020.

-56 % d’émissions de CO2 +26 % de production

Résultats enregistrés depuis 2005 qui montrent qu'engagement ambitieux pour le climat et performance économique peuvent aller de pair.

2015 -31 %
 
2014 -23,1 %
 

Réduction de la génération de déchets dans nos usines et centrales de distribution depuis 2005 (en grammes/produit fini). Notre objectif : -60 % en 2020.

« Nous sommes tous mobilisés pour construire un Loréal plus durable. »

Alexandra Palt

Directrice Responsabilité Sociétale et Environnementale

Découvrir

Ressources

Retrouvez tous les publications liées à notre programme de développement durable, mais aussi nos dossiers de presse et des vidéos dans la rubrique Ressources.

Accéder aux ressources
2015 report

Notre rapport
d’avancement 2015

Téléchargez notre rapport d’avancement 2015